Accueil Handi-Park
Handi-park

Le Comité Départemental Handisport 05 met à disposition de chacun, du matériel handisport de pleine nature.

Sur simple demande, vous pourrez vous procurer fauteuils tout terrain, Joëlettes, handbike, Pulka et fauteuils de ski (kart, uni, dual et tandem). Ce matériel est gratuit pour les personnes licenciées FFH.

Pour les personnes qui recherchent un accompagnateur, le Comité Handisport 05 met à disposition des bénévoles formés (Kart, tandem et dual avec barre de pilotage), le prix du forfait de l’accompagnateur reste à la charge du demandeur.

Ce matériel est récent et haut de gamme, n’hésitez pas à en faire la demande auprès du comité handisport, c’est aussi le vôtre. Nous répondrons bien sûr à la demande des familles, amis et accompagnateurs qui désirent se former à l’utilisation de ce matériel.

TELECHARGER LA LISTE COMPETE EN PDF

 

Randonnée

 

La joëlette :

 

Randonnée en Joelette

Ce fauteuil muni d’une roue et de deux brancards, permet d’accéder aux petits sentiers escarpés et de prendre un grand nombre de  chemins de randonnée.
Le/la pratiquant est confortablement installé dans la joëlette, les deux accompagnateurs utilisent les brancards avant et arrière pour guider et pousser dans les montées.
Un amortisseur réglable en pression vient amortir et adapter le matériel au poids du participant.
La joëlette est un excellent moyen d’accéder à de superbes points de vue et de parcourir de longues distances en pleine nature.
Elle sera utile pour des personnes qui ne Randonnée en Joelettepeuvent pas ou peu randonner en autonomie (personnes utilisant le fauteuil dans la vie ou pour les activités sportives, personnes ayant une grande fatigabilité etc.).
Le rôle des accompagnateurs est très important. Il faut être de gabarit au moins égal à la personne assise et nous vous conseillons d’être trois en cas de fatigue, ou tout simplement d’imprévu.
Croquis d'une joelette

 

Cyclisme

 

Le Fauteuil Tout-Terrain (F.T.T)

Ces fauteuils montés sur 4 suspensions indépendantes et roues de VTT permettent de descendre un grand nombre de sentiers, pistes forestières ou routes de montagne.
Installé dans une coque comparable à celle utilisée en ski (largeur adaptée à la taille et au  poids ; hauteur du dossier adaptée au handicap), le/la FTTiste ne pourra commencer sa descente qu’après avoir choisi son moyen de montée (voiture, remontée mécanique, traction animale).
Plusieurs pistes FTT sont répertoriées dans les Hautes-Alpes, elles sont de niveau facile à moyen (Topos disponibles au Comité et en magasin de sport : « editions V-Topo »).
Pour les personnes qui désirent partir entre amis ou en famille, il est fortement conseillé de faire une reconnaissance de l’itinéraire complet, afin de s’assurer qu’il n’y ait pas d’obstacles imprévus, ou encore, de trop fortes côtes. Le FTT est un engin de descente, il ne permet pas de pédaler dans les montées.
Ce dernier aspect est essentiel ; en descente, il peut être rapide, maniable…mais en montée, l’aide des accompagnateurs est indispensable.
Le FTT est en pleine évolution, il est un excellent moyen de conjuguer découverte du milieu et sensations fortes…

A découvrir absolument !

 

Le Hand-bike (ou speed-bike)

Le Hand-bike est un tricycle de sport à pédalage manuel.
Avec sa position au ras du sol, il permet une grande stabilité et des sensations très agréables.
Il est destiné aux personnes qui utilisent le fauteuil, qui manquent d’équilibre pour faire du vélo ou tricycle debout, qui ne peuvent pas se permettre de chuter, etc.
Ici, pas besoin d’utiliser les jambes, tout se fait par moulinage des bras.
Il faut donc avoir en tête que ce type de vélo peut être assez fatiguant pour les épaules, les bras et les poignets …
Ne pas hésitez à repérer les routes à emprunter afin de se faire une idée. Les côtes trop raides peuvent s’avérer très pénibles à franchir.
Le Hand-bike peut aussi servir de vélo de descente sur route pour des personnes qui ne pourraient pas réaliser les extensions de bras nécessaires au moulinage.


Comme dans les autres sports de plein air, un accompagnateur est vivement recommandé, sur la route ou pendant les transferts, qui du fait de la forme de l’engin, peuvent parfois être fastidieux.
Pour les plus sportifs, les basketteurs, fondeurs… il est aussi un excellent moyen d’entretenir sa forme et de compléter un entraînement quotidien.

 

 

 

Le matériel d’accés aux plages et à la baignade

Il existe dans les Hautes-Alpes, de nombreuses plages où vous pourrez trouver du matériel de mise à l’eau.

matériel de baignadematériel de baignadematériel de baignade

Le Tiralo

Le Tiralo permet aux personnes qui n’ont pas l’usage de leurs jambes de se mettre à l’eau tout en douceur et de se laisser flotter grâce à ces 3 grosses roues qui servent alors de flotteurs.

 

L'Hippocampe

Il existe aussi des plages dotées de fauteuils « Hippocampe » qui permettent de descendre à l’eau afin d’aller nager ou encore d’accéder à un départ en bord de rivière.
Le comité Handisport ne dispose pas de ce type de fauteuil mais peut vous indiquer les plages ou vous en trouverez.

 

Portique de mise à l’eau

La piscine d’Embrun possède un portique de mise à l’eau.
La piscine de Gap devrait être équipée du même matériel dès la rentrée 2009.

 

Fauteuil-ski - Pratique Autonome

Dual-ski et uni-ski®.

Ces appareils peuvent être utilisés de deux manières.
L’uni et le dual-ski sont destinés aux personnes handicapées des membres inférieurs ayant un bon usage des bras.
Ils permettent, après une initiation, d’accéder aux plaisirs de la glisse et de skier de façon autonome et performante.
Ils s’utilisent avec des stabilos (bâtons équipés d’un mini-ski stabilisateur).
Pour faciliter apprentissage, ils peuvent être équipés d’une barre de pilotage. Cette barre permet à un pilote de guider ou
de maintenir l’appareil pendant les premiers virages (voir « pratiques accompagnées »).

 

L’Uniski est actuellement l’appareil le plus répandu dans le milieu handisport de compétition à travers le monde.
Il permet une très bonne prise de care à grande vitesse mais aussi une bonne mobilité sur faible pente.
Il existe 7 tailles de coques différentes allant de la coque enfant à celle destinée aux personnes tétraplégiques ; ainsi que
plusieurs hauteurs de dossier qui permettent d’assurer un maintien optimal.
Ce maintien est primordial car il contribue au guidage du fauteuil.
Il est possible d’utiliser tous les types de remontées mécaniques avec l’uni-ski.

uniski








Le Dual-ski est un appareil de ski extrêmement performant que la neige soit dure ou poudreuse.
Son châssis totalement articulé permet d’obtenir un confort et une grande sécurité.
Il chausse facilement tous types de skis et de fixations standards pour s’adapter rapidement à chaque situation.
Différentes configurations du châssis articulé permettent d’adapter l’angle d’inclinaison des skis à la performance de
l’utilisateur et à son niveau de handicap.
Il permet de prendre tous les types de remontées mécaniques.
Comme pour l’uni-ski, il existe une large gamme de coques dont la hauteur et la largeur varient en fonction du maintien
désiré.
Il est très important de choisir une coque de bonne taille, elle doit être très proche du bassin sans pour autant provoquer
de points d’appuis.
La hauteur du dossier (basse ou haute) doit permettre un maintien du buste sans gêner les mouvements.
Les personnes n’ayant pas de maintien abdominal choisiront une coque haute.

 

Le Kart-ski®

Est un appareil qui permet aux personnes handicapées des membres inférieurs, et manquant de tonicité et/ou d’équilibre
de pratiquer le ski de façon autonome.
Il permet aussi aux personnes hémiplégiques de skier en fauteuil.
Le kart dispose de deux skis écarté qui offrent une bonne stabilité au fauteuil.
Il est muni de deux poignées latérales qui permettent de faire les virages.
Un accompagnateur actif est indispensable pour cette pratique. Il est situé à quelques mètres en arrière du fauteuil.
Une ligne de vie relie l’accompagnateur à l’arrière du kart-ski, et permet de ralentir l’appareil en cas de trop grande prise de
vitesse.
Cette appareil est exclusivement destiné aux pistes de niveau vert et bleu, embarque très aisément sur les télésièges, mais
n’est pas autorisé sur téléski.
Tout comme le dual et l’uni-ski, le kart-ski dispose de plusieurs tailles et hauteurs de coques permettant un maintien
optimal du buste du skieur.
Les poignées peuvent être adaptées pour la pratique des personnes tétraplégique (calage des mains).

 

 

 

Pratiques du ski accompagné.

Le ski assis est une pratique ouverte à tous.
Il existe plusieurs appareils permettant la pratique non-autonome.
Ils sont destinés à toute personne ne pouvant ou ne désirant pas pratiquer en le ski assis de façon autonome.
Il sont aussi de très bon moyens de découvrir les sensations de glisse avant de commencer l’apprentissage du ski-
autonome.
Ces fauteuil-skis sont très confortables, munis de sièges hauts et baqués.
Des housses chaudes et imperméables sont disponibles.
La personne handicapée s’installe confortablement dans le fauteuil-ski et profite des joies de la montagne et de la glisse.
Le pilote peut être , soit, sur ses propres skis ,ou encore à l’arrière des skis de l’engin.
Seule le pilotage des tandem-ski® nécessitent un diplôme spécifique.
Il est fortement recommandé de suivre une formation pour le pilotage des autres types de fauteuils (GMS et uni-dual-skis

 

Le tandem-ski®

Est un fauteuil-ski très confortable permettant à tous de découvrir la glisse.

Il est très performant et peut s’adapter à toutes les neiges.
Le pilote est positionné à l’arrière des ski du fauteuil et fait donc corps avec l’engin, ce qui rend la conduite très agréable.
Il est obligatoire pour le pilote d’être titulaire d’un diplôme spécifique.
Le tandem-ski peut bien sûr embarquer sur les télésiège mais n’est pas autorisé à utiliser les téléskis. Son utilisation est
donc impossible dans certaines de nos petites stations.

 

Dual et uni-ski piloté

Les dual-skis et uni-skis peuvent être équipés d’une barre de pilotage installée à l’arrière du fauteuil.
Cette barre permet à un pilote de manipuler le fauteuil sur les pistes.
Ils peuvent donc permettre un accompagnement total du skieur handicapé.
Celui-ci s’installe confortablement dans la coque du fauteuil (coque haute avec appui-tête disponible) et se laisse piloter
par l’accompagnateur qui est sur ses propres ski.
Le skieur handicapé pourra, selon son degré de mobilité, participer au guidage du fauteuil (par des mouvements de tête ou
de bras , qui auront pour effet de déclencher les virages).
Les duals et uni-skis sont équipés d’un amortisseur permettant de s’adapter au poids du skieur et au relief des pistes. Ce
paramètre est très apprécié car il augmente le confort pendant la pratique.
Soulignons que ce même matériel permet aux personnes désirant apprendre le ski autonome de bénéficier d’une aide au
maintien pendant les premières heures de pratique (le skieur utilisera alors les stabilos).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le G.M.S

Permet à toutes les personnes handicapées de profiter des joies du ski et de la montagne.
Il est équipé d’un siège baqué très confortable. Le transfert est facilité par la forme ouverte du siège.
Il est exclusivement destiné à l’accompagnement des personnes non-autonomes.
En effet la position dans le siège ainsi que le manque de maintien (uniquement une coque enfant/une coque adulte) ne
permettent pas de pratiquer avec des stabilos.
De nombreuses stations du département dispose de ce matériel qui leur est mis à disposition par le secours catholique
Caritas des Hautes-Alpes.

 

Ski de Fond :

Pratique Autonome

La Luge de fond

Les luges de fond sont destinées aux personnes handicapées des membres inférieurs et/ou ayant un équilibre précaire.
Elles sont composées d’une coque avec une assise réglable en profondeur. Les sangles de maintien peuvent être écartées
pour s’adapter au mieux à la morphologie du skieur.
Les reposes pieds peuvent être eux aussi réglés en fonction de la position désirée.
Les poussées se font avec des bâtons réglables, et une aide est possible (un accompagnateur peut pousser la luge par
derrière avec son propre bâton).
La pratique de la luge de fond est assez physique. Il convient de se renseigner au préalable sur la difficulté des pistes.
Cette pratique permet de goûter aux grands espaces, à la tranquillité des pistes forestières enneigées…de façon sportive.

 

 

Pratique accompagnée

La Pulka

Est destinée aux personnes ayant un usage limité des membres inférieur et supérieurs ou qui ne désirent pas faire de luge.
La Pulka est un très bon moyen de découvrir/ redécouvrir les grands espaces.
Elle peut se pratiquer sur les pistes de ski de fond, tracté par un skieur, mais aussi sur les pistes forestières tracté par une
personne en raquette.
Enfin, à titre plus utilitaire, elle peut aussi être un moyen de bouger en station lorsque les chutes de neige ont été
abondantes et empêchent d’utiliser le fauteuil.
La personne prend place sur le confortable siège de la Pulka, s’installe de la façon souhaitée (possibilité de tendre les
jambes ou non).
Une couverture, une housse imperméable ainsi qu’une vitre de protection pour les jours de neige équipent l’appareil.

 

 

La voile

Grâce à une grande variété d’embarcations, un très grand nombre de personnes handicapées peuvent pratiquer la voile.

bateau léger, multicoque, collectif ou habitable, loisir, tourisme ou compétition.
La richesse des situations pédagogiques mises en place pour résoudre les problèmes d'équilibre, de déplacement et
d’autonomie et le projet individuel, détermineront les limites de cette discipline.
Presque tous les bateaux peuvent être utilisés en handivoile.
L’idée reste cependant de choisir des bateaux suffisamment polyvalents afin de permettre une pratique ouverte à tous
-Tout bateau collectif ou habitable présentant des plans de pont dégagés et des possibilités d’appui
Matérielsadaptés :
-le MINI-JI, quillard solitaire, est très présent dans la pratique handivoile.
Il permet de naviguer sans risque de retournement. Il est possible d’y adapter les commandes (palonnier).
-l’Access-Dinghy (optimist) peut se piloter seul ou en duo.
Il possède en option un système de commandes adaptées (joystick). C’est un bateau parfait pour la découverte et
l’initiation.
De nombreuses aides techniques sont disponibles à bord pour faciliter la participation à l’activité et/ou au pilotage du
bateau.