Accueil Voile
Voile
mini j

 

La voile est une activité largement répandue sur notre littoral ainsi que sur nos plans d’eau intérieurs. L’histoire de la navigation, les grands noms de la voile ont porté ces notions de rêve, d’évasion, de liberté et parfois d’aventure que recèle cette activité pratiquée au plus près de la nature. L’activité Voile se révèle être un excellent support d’intégration, qu’elle soit pratiquée en loisir ou en compétition.

 

Publics concernés :

Grâce à l’étendue des pratiques que propose la voile, il existe très peu de limites dues aux handicaps physiques ou sensoriels. Il est possible de naviguer seul sur des bateaux solitaires, ou en équipages de deux ou plusieurs équipiers sur des dériveurs, des quillards de sport, des bateaux collectifs ou des bateaux habitables. Certificat médical obligatoire. Test règlementaire du Savoir Nager, ou pour le moins être capable de montrer son aisance dans l’eau.

 

Matériel :

Matériels courants :

Presque tous les bateaux peuvent être utilisés en handivoile. L’idée reste cependant de choisir des bateaux suffisamment polyvalents afin de permettre une pratique ouverte à tous. Parmi les nombreux choix disponibles sur le marché, voici les bateaux les plus utilisés :

• les petits catamarans ou trimarans, pour des sensations de vitesse et une bonne stabilité (départ de plage).

• certains bateaux traditionnels type Pabouk.

• tout bateau collectif ou habitable présentant des plans de pont dégagés et des possibilités d’appui

• Des bateaux collectifs conviennent également pour les handicaps lourds (top seil, filao, mentor, goélettes…).

• le Néo 4.95 (quillard) à deux équipiers. Vêtements adaptés fortement conseillés et gilet de sauvetage obligatoirement aux normes (au moins 100 newtons). Afin de rester le plus au chaud et au sec, un équipement personnel constitué de vêtements adaptés type combinaison est fortement recommandé. Un gilet de sauvetage aux normes d’au moins 100 newtons est préconisé et rendu obligatoire dans le règlement intérieur de nombre d’associations et clubs. Il existe également des gilets à auto-retournements qui peuvent être très utiles pour certaines personnes handicapées.

Access Dingy

Matériels adaptés :

• le MINI-JI, quillard solitaire très présent dans la pratique handivoile.
• l’Access-Dinghy (optimist) ; possède en option un système de commandes adaptées ; parfait pour l’initiation. Il est possible d’aménager son bateau pour barrer soit avec les mains, soit avec les pieds (système de palonnier). Aides techniques : De nombreuses aides techniques, trucs et astuces sont disponibles à bord pour faciliter la participation à la vie et au pilotage du bateau par les personnes handicapées :… C’est aussi par la richesse des situations pédagogiques que peuvent être résolus des problèmes liés à la préhension, au déplacement dans le bateau, à l’équilibre et à l’autonomie.
 

Accessibilité des lieux de pratique :

ponton accessible au CNAPouvoir accéder au plan d’eau suppose que la personne handicapée puisse accéder depuis le parking à tous les lieux de vie du club. Des pontons faciliteront l’embarquement si leur largeur (min 1,50m) et leur hauteur (entre 30 et 50cm) sont suffisamment importantes. La présence de bordures de quelques centimètres permettra de guider les roues des fauteuils et les personnes déficientes visuel utilisant une canne. Un garde-corps ou une main courante doit être installé sur toutes les passerelles. Le transfert ponton/bateau se fait à la force des bras, seul ou avec l’aide des accompagnateurs, ou grâce à des potences d’embarquement. Différents modèles existent sur le marché, le plus connu est le « handimove », mais des solutions artisanales existent, indépendamment d’une homologation du matériel.

Encadrement :

Encadrement professionnel (contre rémunération) :

Diplômes d’Etat (MJSVA) : BEES Voile (exercice de plein droit) BPJEPS Activités Nautiques (exercice de plein droit)

Encadrement bénévole :

Diplômes fédéraux (FFV) : Moniteur et Entraîneur, Option Voile ou Croisière (exercice limité) Depuis 2001, la FFH organisent chaque année des formations au Certificat de Qualification Handisport (CQH). Elles sont ouvertes aux titulaires d’un monitorat fédéral, BAPAAT, BEES 1er degré ou Brevet Professionnel. Un Module A permet d’apporter des connaissances sur les différents handicaps, et un Module B traite spécifiquement de la pratique handisport de l’activité enseignée. Cette qualification n’est pas obligatoire mais elle est fortement recommandée car elle représente un gage de compétence et donc qualité de l’encadrement pour le public handicapé.

 

Organisation :

La Fédération Française Handisport et la Fédération Française de Voile ont signé une convention nationale relative à l’organisation de la pratique au sein des écoles de voile, permettant une pratique mixte valide/handicapé en loisir et en compétition. Les structures affiliées à la FFH et les Comités Régionaux et Départementaux Handisport proposent régulièrement des journées découverte. Le Comité Régional Rhône Alpes Handisport organise par exemple depuis plusieurs années les Journées HandiNautique. Une liste des écoles de voile qui accueillent les personnes handicapées en loisir comme en compétition, est consultable sur le site de la FFV (label « Handi Voile »). De nombreuses manifestations nautiques, Championnats Départementaux et Régionaux, sont ouverts aux personnes handicapées et le Championnat de France Handisport est intégré à la Coupe Nationale Mini-Ji.


Réglementation :

L’organisation des activités d’enseignement doit tenir compte du milieu, des conditions météorologiques, du niveau des pratiquants, des compétences de l’encadrement et du dispositif de surveillance et d’intervention mobilisable. Un dialogue avec la personne handicapée permet de mieux prendre en compte son handicap. Le technicien en charge des séances devra assurer une sécurité et une vigilance plus rapprochées afin de mieux contrer les problèmes dus au froid, au soleil, à l’humidité, aux possibles chocs lors des transferts ponton/bateau et à toute posture pouvant entraîner des escarres.
 

Renseignements :

DTF Voile Handisport
Jean-Yves Le Roux
Route de Quelverin,
56 340 Carnac
02 97 29 11 45/ 06 20 45 17 31
email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Commission Voile de la FFV et Commission mixte FFV-FFH : Pierre Saint Marty (président) CTR Voile FFV,
mission handivoile : Pierre Luc Blanc
CTFR Ligue Pays de Loire : Grégory Boyer